01 mai 2011

Back to business...

Après 8 mois dans mon petit cocon, dont 6 avec ma petite étoile blottie contre moi 16h par jour, je dois retourner au travail, dans une semaine...

Cette reprise m'angoisse terriblement. Je sais que j'ai eu de la chance de pouvoir prolonger cette parenthèse avec mon bébé, et qu'il est temps pour moi de reprendre une vie et des responsabilités sociales. Je sais aussi que je n'ai pas l'âme d'une mère au foyer. Mais le retour au travail va être très difficile, je ne sens aucune bienveillance qui m'attende... Pas d'hostilité non plus, heureusement, mais aucune indulgence, et pas de place bien définie, toute une intégration à refaire, une équipe et une organisation qui ont beaucoup changé...

Côté maison, un bébé qui a toujours beaucoup besoin de moi et se réveille 3 ou 4 fois par nuit pour me le faire savoir, qui refuse de manger des légumes et reste donc allaité à 100%... Pas le temps de faire une "adaptation", la rupture va être brutale...

J'ai aussi le regret de ne pas avoir pu profiter de cette longue pause pour m'occuper de mon nouveau nid, il reste tant à faire pour le rendre ne serait-ce que normal, je suis fatiguée de vivre au milieu des cartons, et ce n'est pas en reprenant le boulot que les choses vont avancer plus vite...

J'ai l'impression d'être au bord de la falaise, sur le point de sauter, sans être sûre qu'il y a un élastique...

Posté par lunedavril à 21:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Back to business...

    Oh ben si il y a un élastique! Ca me rappelle de très lointain souvenirs ce que tu racontes là. J'espère de tout mon coeur que vous allez toutes les deux vous habituer bien vite à votre nouvelle organisation et que tu vas pouvoir rester zen.
    Courage miss!

    Posté par Mahie, 02 mai 2011 à 15:20 | | Répondre
  • Alors, comment ça se passe? Je croise les doigts et toutes les griffes des chatounes pour que tout se passe le mieux possible! Grosses grosses bises.

    Posté par Dr. CaSo, 13 mai 2011 à 16:04 | | Répondre
Nouveau commentaire